--INSTITUTIONS - IN SITU
---
-.-PHILIPPE BAUDELOCQUE
-.-CONTACT - COPYRIGHT ADAGP
--/
--\
--/
--\
--/
--\
--/
--\
--/
--\
--DU CORPS AU FRUIT, DU FRUIT AU CORPS
--FROM BODY TO FRUIT, FROM FRUIT TO BODY
---
-.-STATION CHATELET LES HALLES - RER - SUBWAY STATION
--800000 voyageurs par jour - 800000 travelers each day
-.-Paris, France
---
-.Projet mené en collaboration avec la RATP www.ratp.fr
--Un grand merci à Olivier Coudert ainsi qu'à toutes les équipes
--présentes sur le site
---
--Pastel à l'huile - Permanent oil pastel
---
--Première partie - Chapter 1 - sept. 2018
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
--LE MONDE EST EMPLI DE RESONNANCES
--2017
---
--CLOITRE DE LA CATHEDRALE
--Puy-en-Velay, France
---
--PALAIS DE TOKYO www.palaisdetokyo.com
--CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX www.monuments-nationaux.fr
--Commissaire d'exposition - Curator / Katell Jaffrès
---
--Pastel à l'huile - Oil pastel
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
--ABU DHABI ART FAIR
--NOV 2017
--www.abudhabiart.ae/en/default.aspx
---
--Un grand merci à Fabrice Bousteau
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
--FUSION EQUATION
--2016
---
--PALAIS DE TOKYO www.palaisdetokyo.com
--Paris, France
---
--Commissaire d'exposition - Curator / Hugo Vitrani
---
--Pastel à l'huile - Permanent oil pastel
---
--"Quand tu fais un dessin sur un mur, tu ressens
--son épaisseur : c'est la totalité de l'énergie de
--la masse du bâtiment que tu détournes.
--Je m'intéresse à la physique quantique,
--aux mathématiques, aux rythmes
--et aux lois de la Nature.
--Le mot "FUSION" représente pour moi la traduction
--dans un langage artistique des lois régissant
--la structure du vivant, que je traduis par l'équation :
 
       
    777  
       
 
--J'ai repris à mon compte le principe d'architecture
--fonctionnaliste énnoncé par Louis Sullivan
--(1856- 1924) en l'adaptant à ma démarche :
--Form Follows Function Follows Fusion.
--La Forme suit la Fonction. La Fonction suit la Fusion.
--Dans mon travail, j'essaie de remonter la chaîne
--des causes".
 
--Philippe Baudelocque s'est emparé d'un escalier du
--Palais de Tokyo, plongeant le public en immersion
--dans ses tracés atomiques.
--C'est un projet conçu "au jour le jour, comme un blog
--sur plusieurs mois".
--Entre les lignes et les dégradés de ces paysages instables,
--le macro rencontre le micro, le physique devient mental
--et le vertical défie l'horizontal.
--Ses fresques fragiles sont composées de cellules, d'étoiles
--filantes, de croisements de lignes et d'autres motifs,
-- ses "codex" dessinés à l'avance dans un carnet.
--Bestiaire cosmique à la craie blanche, univers infinis,
--OVNIS en perspectives et magmas emmêlés : autant
--de travaux composés de symboles mystérieux
--et démystifiés.
 
--Hugo Vitrani
 
 
 
--"When you make a drawing on a wall, you can feel
--its deph : what you're doing is purloining the entire
--energy of the building's mass.
--I'm interested in quantum physics, mathematics,
--rythms and the laws of nature.
 
--For me, the term FUSION describes the translation
--into an artistic language of the laws govering
--the structure of living beings, which I convey
--by using the equation :
 
       
    777  
       
 
--I have made my own the principle of functionalist
--architecture as expressed Louis Sullivan (1856- 1924),
--while adapting it to my own ends :
--Form Follows Function Follows Fusion.
--In my work, I try to remount the chain of causes".
 
--Philippe Baudelocque has taken over a staircase
--in the Palais de Tokyo, plunging the spectators
--profoundly into his atomic trajectories.
--This project is being conceived "on a daily basis like
--a blog over several months".
--Between the linges and shadings of these unstable
--landscapes, the macro meets the micro, the physical
--becomes mental, and the vertical defies the horizontal.
--His fragile frescoes are made up of cells, shooting stars,
--crossed lines and other patterns, his "codex" which
--all sketched in advance in a notebook.
 
--In this white-chalk cosmic bestiary, infinite universes,
--UFO's in perspective, and magmas intermingle in works
--composed of mysterious, debunked symbols.
 
--Hugo Vitrani
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
--mars - 31 - march 2014
---
--FAURE, BERLIOZ, DEBUSSY, RAVEL, SATIE, SAINT SAENS
--Berges de Seine - Paris 7 - France
---
--Pastel à l'huile - Permanent oil pastel
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
--2 5
--2009 > 2014
---
--25 RUE DU PONT-AUX-CHOUX
--Paris 03, France
---
--Initiative personnelle - Self commissioned
---
--Craie - Chalk
---
--Paris, sur les murs d'une rue étroite du Marais.
--Pendant 4 ans, Philippe Baudelocque y a dessiné
--à la craie ses animaux cosmiques :
--25 au total, au 25 de la rue du Pont-aux-choux.
--L'œuvre de cet artiste se nourrit de correspondances,
--de résonnances.
--Ses animaux cosmiques malgré leur grande taille,
--ne sont jamais imposants, écrasants.
--Leur contemplation éveille en nous une réminiscence
--forte et troublante: celle du temps où l'univers
--est cosmos: totalité ordonnée se suffisant
--à soi-même. Celle du temps où la sagesse est
--imitation du monde. Celle du temps où
--l'imitation est vertu ultime, éthique et esthétique.
 
--Celle du temps où cathédrales et villes cherchent
--à refléter l'ordre du monde.
 
--La topographie est essentielle au travail de
--ce dessinateur.
--Sa volonté de tracer ses œuvres sur des murs
--les vouant à l'effacement progressif du temps
--ou à la destruction volontaire est un élément
--fondamental de sa démarche. Elle fait écho à
--cette antique topographie disparue qui situait
--l'homme au centre de l'univers tout en le considérant
--comme un microcosme installé au sein du macrocosme ;
--au temps où la capacité à refléter l'harmonie
--du monde constituait la quête première
--de l'homme.
--Pour imiter la beauté du monde il faut s'en faire
--le réceptacle ; tels ces murs qui reçoivent
-- les œuvres de Philippe Baudelocque ; telles leur force
--et leur énergie qui traversent en retour l'artiste et
--nourrissent son œuvre.
 
--La force, l'énergie de l'amour ordonnent le cosmos
--constitué de sphères concentriques.
--Ces sphères sont dotées d'âmes ; ces âmes sont mues
--par l'amour.
--Avant d'être relégué à une simple passion de l'âme,
--l'amour a longtemps été le moteur ultime
--du cosmos. La révolution cosmologique du XVIIe siècle
--a décentré la terre, écartelé l'univers jusqu'à l'infinitude,
--effacé la distinction entre monde terrestre et monde
--céleste nous privant de toute topographie possible.
--Les animaux de Philippe Baudelocque nous renvoient
--à ce temps où nous n'avions pas fait la douloureuse
--expérience d'un univers indifférent.
--Leur cartographie est apaisante, elle imite
--l'ordre des constellations, son accord, sa beauté,
--son équilibre parfait.
--Fugaces, ces animaux cosmiques nous invitent
--à interroger notre conception moderne du monde.
---
--Paris, on the walls of a narrow street in the Marais.
--Over period of 4 years, Philippe Baudelocque drew
--his cosmic animals here in chalk.
--25 rue du Pont-aux-choux : there were 25 in all.
--Philippe Baudelocque's work thrives on correspondences
--and resonances.
--His cosmic animals are never imposing or overbearing,
--despite their size.
--Contemplating them triggers reminicences of disturbing
--intensity : of a time when the universe was a cosmos :
--an ordered self-sufficient whole.
--Of a time when wisdom was an imitation of the world.
--Of a time when imitation was the ultimate virtue,
--ethical and aesthetic.
--Of a time when cathedrals and towns sought to reflect
--the order of the world.
 
--Topography is essential to Philippe Baudelocque's work.
--His desire to draw works of art on walls, condemning
--them to gradual disappearance overt time or
--to deliberate destruction, is a fundamental
--element of his method. It reflects this lost ancient
--topography that
--placed humain being at the center of the universe
--considering them to be microcosms established
--within the macrocosm ; a time when the ability
--to reflect the harmony of the world constitued
--mankind's main quest.
--To imitate the world's beauty, we must turn ourselves
--into a vessel for it ; like these walls that accommodate
--Philippe Baudelocque's work ; like their strengh and
- energy that reciprocally permeate the artist and
--like their strengh and energy that reciprocally
--permeate the artist and fuel his work.
--The strengh and energy of love order the cosmos,
--which consists of
 
 
 
 
 


--concentric spheres.
--These spheres are endowed with souls ; these souls are driven by love.
--Before being relegated to a mere
--revolution in the 17th century decentred the earth, tore the universe
--apart to infinity, erased the distinction between the earthly and the
--celestial world, depriving us of any possible topography.
--Philippe Baudelocque's animals remind us of that time when e had not
--yet the painful experience of an indifferent universe. Their cartography
--is soothing : it mimics the order of the constellations, their harmony,
--their beauty and their perfect balance.
--Philippe Baudeloque's ephemeral cosmic animals invite us to question
--our modern conception of the world.

 
--Meryem Sebti
 
1
 
 
1
 
 
1
 
 
 
 
 
 
 
 
1
 
 
--Design Cheeri http://www.cheeriparis.com
--Editor L’oeil d’Horus
--16,5 x 23,2 cm.
--288 pages-sheets
--Français - English
--35 € ttc
--1 000 #
--Distribution L’oeil d’Horus
--Sortie Nationale Avril 2015
--ISBN 978-2-35081-021-8
--Vente en ligne - available online :
--http://www.25philippebaudelocque.com
 
1
 
 
1